top of page
Ommegang.png

Ommegang - ENTRÉE JOYEUSE

L'empereur Charles V, avant sa promulgation[1] appelé Charles de Luxembourg (Gand24 février 1500 – Cuacos de Yuste, Espagne, 21 septembre 1558), était un descendant de Maison de Habsbourg. De 1506 à 1555, il fut seigneur depuis finalement (depuis 1543) tous Régions néerlandaises, de 1516 à 1556 en tant que Charles Ier, roi de l'Espagne et de 1519 à 1556 sous le nom de Charles V Allemand romain empereur. Dans Flandre il est communément connu sous le nom d'empereur Charles, en les Pays-Bas comme Charles V.

À Bruxelles chaque année l'Ommegang tenu, où Entrée joyeuse de Philippe en tant qu'héritier du trône, il visite la ville avec son père, l'empereur Charles Quint.

Charles V considérait la paix religieuse d'Augsbourg comme une défaite personnelle. Déçu et épuisé par les déplacements quasi permanents, il le fit le 25 octobre 1555 à Bruxelles abdication. C'était un acte très inhabituel et sensationnel pour l'époque. Pour cette cérémonie à Aula Magna du Palais sur le Koudenberg étaient des représentants de tous Dix-sept provinces, les membres des organismes gouvernementaux et les chevaliers du Toison d'Or rencontré.

Dans un discours émouvant, le vieil empereur, s'appuyant sur le jeune Guillaume d'Orangecomment il s'était toujours efforcé

"pourvoir au bien-être de l'Allemagne et des autres royaumes, pourvoir à la paix et à l'unité de toute la chrétienté et utiliser la force contre les Turcs."

En repensant à sa vie, il termine par :

"Je sais que j'ai commis de nombreuses erreurs, de grandes erreurs, notamment à cause de ma jeunesse, puis à cause des erreurs humaines et de mes passions, et enfin à cause de ma lassitude. Mais je n'ai sciemment fait de tort à personne, peu importe à qui. Même s'il y avait encore une injustice, elle s'est produite à mon insu et uniquement par incapacité : je le regrette publiquement et demande pardon à tous ceux que j'ai pu offenser.

 

Villa de Charles Quint à côté Monastère de Yuste.

Charles V transféra alors ses territoires néerlandais à son fils Philippe. Lors d'une cérémonie distincte le 16 janvier 1556 au Cour des Keysers il reçut également les royaumes espagnols, et le 10 juin le Franche-Comté. Du 5 au 7 septembre 1556, Charles transféra finalement les droits de l'empereur à son frère et plus tard empereur Ferdinand Ier. Cependant, ce transfert unilatéral du pouvoir ne sera reconnu par les électeurs que le 14 mars 1558. Cela a fait de l'empire de Charles ainsi que du Maison de Habsbourg scindé en une branche espagnole et une branche autrichienne.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram
bottom of page